Margaux Balmet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Margaux Balmet

Message par Margaux Balmet le Mar 11 Oct - 17:28

Personnage en visuel :



Identité :

Nom : BALMET
Prénom(s) : Margaux, Clara
Surnom(s) :  /
Titre(s) : Prêtresse de la lumière
Âge : 29 ans
Physique : Svelte
Taille : 178 cm
Poids : 60 kg
Allure : Une allure décontractée ou bien une tenue plus stricte, elle sait s’adapter à toutes les occasions
Teint de peau : Blanc
Couleur des cheveux : Blond décoloré
Couleur des yeux : Gris-vert

Particularité physique :
On pourra apercevoir d'anciennes cicatrices surement dues à des marques de fouet au niveau de son dos et les marques indélébile des fers que portent les esclaves au niveau de ses poignets et de ses chevilles. Ainsi que le symbole de la croisade écarlate marqué au fer sur son omoplate gauche.

Psychologique : Tout comme sa mère et sa sœur avant elle, Margaux a l'apparence et l’esprit d'une femme douce et courageuse. Effectivement, la belle fait preuve d'une grande tolérance, d'une bonté égale à celle de ses parents et use d'une voix affectueuse pour rehausser le tout.
Cependant, sous ses airs de jeune fille innocente se cache un être d'une grande détermination. Le masque tombé, c’est une femme endurcie par les morts qu'elle a pu voir depuis son enfance, ceux tombés sous les coups de son grand-père, mais aussi ceux de sa famille et bien entendu du fléau.

Intelligente, extrêmement cultivée. Droite et juste, elle n'hésite pas à prendre des décisions difficiles. Elle sait s'entourer de personnes de confiance et sait également comment les utiliser au mieux.
Par ailleurs, elle est une grande passionnée d'Histoire. Elle est intriguée par les légendes autour des titans et de la magie, mais de là où elle est, ne peut guère en savoir plus. Elle n'est pas du genre à fuir, mais l'a pourtant fait. C’était une question de survie.

Habitée d'une soif de connaissance intarissable, Margaux est réputée pour sa curiosité sans fin. Toujours avide d'apprendre, de voir et de savoir, c'est avec un esprit critique qu'elle s'intéresse à tous les sujets. Bien sûr, elle ne se contente pas d'apprendre ceux que les autres ont déjà établis.

Pour ce qui est de la magie, Margaux est l’instrument de la Lumière, elle a une foi inébranlable. Pour les soins ne nécessitant pas de faire appel à sa foi, elle utilise l'alchimie

Personnel : D'une nature calme et posée, Margaux préfère se placer en retrait et observer en silence. Malgré ses airs las, ennuyés, elle ne rate pas grand-chose pourtant des situations qu’elle observe. Un sens de l’observation associé à un sens de l’analyse certain lui permet d’enregistrer les détails d’une conversation.
A dire vrai ce qui la caractérise  est cette profonde lassitude, et par extension le cynisme qui en découle.
Ses remarques peuvent ainsi se révéler acerbes ou sarcastiques, témoignage d’une profonde dérision vis-à-vis de sa propre existence.
Mais lorsqu'elle met en œuvre ses talents de guérisseuse, elle semble muer complètement. Le doute et le scepticisme s'effacent pour ne laisser place qu'à une détermination inébranlable. Son regard se fait incisif et impitoyable. Elle s’absorbe entièrement à sa tâche, parfois en tirant davantage sur ses limites qu’elle ne le devrait. Elle excelle dans l’art de la chirurgie et peu peuvent rivaliser avec ses capacités en la matière. Ses mains semblent sûres et ne jamais trembler, et ses connaissances de l’anatomie humaine démesurées.

Social : Peu amatrice des foules et des scènes mondaines, la notoriété de sa famille l’a obligé parfois à en faire partie. Ainsi, elle répondait poliment à quelques remarques ou autres jeux de mots astucieux par un sourire discret ou quelques répliques de bon goût mais jamais sans trop s’engager. Son mutisme passait la plupart du temps pour une espèce de réserve ou de timidité. Il lui arrivait cependant de surprendre parfois son entourage par quelques remarques habiles ou un humour incisif. Sa notoriété étant désormais fanée, elle tire un certain soulagement à pouvoir éviter les devants de la scène.


Compétences :

- Lecture et écriture.
- Guérison : Margaux a appris auprès de son maître qui a toujours souhaité qu'elle reprenne le flambeau. Par chance, la jeune femme considère cette voie comme étant sa vocation. L'on peut estimer qu'elle détient une sorte de don en la matière.
- Confection de potions et médications : là encore, les nombreux enseignements de sa maître ont porté ses fruits. Margaux peut concevoir multitudes de mixtures aux propriétés diverses et variées.
- Connaissance de la faune et de la flore: Elle a passé beaucoup de temps à parcourir les ouvrages de sa mère sur le sujet mais également le monde extérieur, en explorant les alentours. Nonobstant, elle a conscience de ne pas connaître toutes les ressources naturelles de ce monde.
- Concentration

Combat :


Analyse de la situation : Foncer dans le tas n’étant pas toujours la meilleure solution, Margaux a dû développer son sens de l’analyse. Voir en un instant les issues possibles et limiter au maximum les surprises. Bien évidemment, cette aptitude n’est pas infaillible.

Agilité : Lorsque la force brute vous fait défaut, il faut savoir user d’autres dons naturels. C’est là qu’être relativement svelte peut s’avérer utile. Margaux a développé au maximum ce talent pour compenser ses lacunes physiques.




Famille et Relations :

Parents :  Maelys Balmet, fille cadette d’une famille renommée dans le clergé de la sainte lumière de Lordaeron. Benjamin Balmet, son frère aîné a été tué lors de l'invasion du fléau. Maelys Balmet, la cadette est morte récemment lors de la campagne sur les îles brisés.
Tous sont nés d’un père chevalier de la main d’argent Stephan Balmet (mort suite à un guet-apens) et d’une mère Catherine Balmet très connue pour sa foi sans failles. On raconte d’ailleurs que leur mère aurait participé à l’un des plus gros massacres de l’histoire, que son fanatisme l’aurait poussé à commettre des crimes effroyables et que la lumière aurait punie celle-ci en la transformant en réprouvée


Fratrie :/

Partenaire :/

Enfant(s) : Emilie (mort né)

Mentor : Marcus Lescar , grand prêtre du clergé de la sainte Lumière en Lordaeron (mort - assassiné par Catherine Balmet )

Historique:

Margaux a connu la discipline de l’église et ses enseignements depuis son jeune âge ses parents la confiant au grand-prêtre Lescar à l’âge de son sixième anniversaire.
C’est durant ses quatorze premières années qu’elle se démarqua de ses confrères, en sauvant un bon nombre de soldats grâce à ses talents, mélangeant sa foi et la science. Elle put aussi protéger un bon nombre de réfugié de la peste en les escortant avec l’aide d’autres soldats, à la Main de Tyr. Le chevalier Stephan Balmet abandonna ses fonctions, pour sauver ses filles de la folie meurtrière de son épouse.
avatar
Margaux Balmet

Messages : 16
Date d'inscription : 08/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum