Les Morts-vivants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Morts-vivants

Message par Gavius Poing d'acier le Mer 17 Juin - 20:06

Les morts-vivants


Qu'est-ce qu'un mort-vivant ?





Les morts-vivants sont des créatures autrefois vivantes désormais animées par des forces spirituelles ou surnaturelles. 
Le terme "mort-vivant" se réfère à l'ensemble des créatures ou entités poursuivant un fonctionnement normal malgré la fin de leurs fonctions vitales. Plus communément conus au travers des zombies ou des fantômes, les morts-vivants sont le plus souvent décérébrés, comprenez sans volonté propre, avide de sang, hostile envers toutes choses vivantes pouvant croiser leur route.

Les morts-vivants sont apparus dans tout Azeroth, le plus communément sous forme de revenants ou de spectres. Ils furent utilisés comme "outil de combat" durant la Première guerre lorsque les nécrolytes de la Horde apprirent à animer les cadavres, se servant d'eux en tant que guerriers squelettes dans les affrontements les opposants à l'Alliance. 
Plus tard, l'étude des nécrolytes donna naissance à la nécromancie, utilisée bien plus largement lors de la Troisième guerre lorsque le Culte des damnés répandu la peste morte-vivante dans tout Lordaeron.

De nos jours, le terme "mort-vivant" fait principalement référence au Fléau ou aux Réprouvés. Depuis, presque la moitié de la race humaine a rejoint les rangs des morts-vivants. Il est accordé au Lore depuis plusieurs sources que les Réprouvés partagent toutes les caractéristiques standards des morts-vivants. Toutefois, les PJ et PNJ Réprouvés sont considérés dans la catégorie "humanoïde" en jeu par soucis de gameplay et ainsi, ne sont pas considérés comme étant "morts-vivants".




La magie nécromantique :



L'âme des morts-vivants est partiellement liée à leur corps ; la sombre magie qui les animes est l'élément qui fait que leur âme se maintient dans leur enveloppe sans jamais vraiment y être totalement et pleinement liée. 
C'est ce pourquoi les mort-vivants ne sentent que faiblement la souffrance, l'inconfort physiques et ce pourquoi la Lumière est si douloureuse dans leur existence. 
La seule exception à cette règle sont les liches étant donné qu'elles lient leur âme à un phylactère et ainsi l'utilise pour générer une forme physique ; ce procédé explique pourquoi le corps d'une liche ne ressemble en rien à ce à quoi elle ressemblait de son vivant et pourquoi l'on doit détruire le phylactère de la liche pour réellement la tuer.

En sommes, la magie qui anime les mort-vivant fait barrière entre l'âme et le corps, en résultant l'ignorance de la douleur et de l'inconfort physique, un sentiment profond de troubles émotionnel, rage, haine, colère, tristesse car l'âme n'est pas totalement liée. 
De même la Lumière s'attaquerait à la magie noire qui fait barrière entre l'âme et le corps, l'âme serait comme purifiée, expiée et le corps brûlé par le sacré car emprunt d'énergies sombres et ce dans un processus très désagréable et douloureux, tourment de l'âme et du corps par "déchirement" en somme.

À coté de leur affliction, les morts-vivants souffriraient également d'une addiction à un terrible vice que le roi-liche leur aurait instillé pendant sa domination lorsqu'il leur ordonna de perpétrer des actes d'une monstruosité inhumaine. les chevaliers de la mort, par exemple, sont atteints d'une dépendance à infliger la souffrance. 


Si les Chevaliers de la morts n'infligent pas régulièrement souffrance et agonie sur autrui, il commencent à souffrir d'un trouble dévastateur les menant à une hystérie sanguinaire et incontrôlée. 
Les zombies et les Réprouvés sont atteints d'une faims démesurée pour la chair des vivants de même que les Ténébrants ont une addiction à la consommation de sang. Il est établi que tout les morts-vivants ont une forme ou une autre d'addiction coïncidant avec leur non-vie.



L'emprise des non-morts :







Généralement, bon nombre de mort-vivants dominés sont tourmentés, agités par leur subjuguassions. Certains l'accueil volontiers si cela leur permet de tirer les bénéfices d'une vie éternelle. 


Beaucoup de mort-vivants suffisamment sensibles pour comprendre ce qui se passe apparaisse stoïque si ce n'est mélancolique. L'émotion la plus connue et répandue chez les mort-vivants est la rage. Les mort-vivants reconnu pour avoir ressenti une émotion positive sont rares, quoi qu'il a été entendu dire que certains parvenaient lentement à éprouver de nouveau un aiguisement de leur sens, de leur toucher, de leur odorat etc. arguant également le retour d'émotions positives par flashs devenues trop rare dans leur chute au sein de la non-vie, lorsqu'ils étaient bercé par la Sainte Lumière. 


L'inconvénient cependant réside dans le dégoût d'eux-même que certains développent les rendant prompt à attenter à leur propre destruction ; regagner leur sens les forcerait à sentir leur propre chair pourrir, goûtant à la décrépitude au creux de leurs bouches, dans leurs gorges et sentiront même les larves creuser leurs chairs. 


Certains d'entre ceux qui se sont libérés de la domination du roi-liche finissent par être tourmentés par le souvenir des horreurs ineffables qu'ils ont commises lorsqu'ils étaient des agents dociles du Fléau et ont sombré dans la folie ou dans un état stoïque - mélancolique; tandis que d'autres embrassent leur nouvelle condition et se livrent pleinement a de nouvelles horreurs.
avatar
Gavius Poing d'acier
Grand croisé

Messages : 94
Date d'inscription : 14/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://ecarlate.wowjdr.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum