Dame Aurmance De Tissegrâce

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dame Aurmance De Tissegrâce

Message par Aurmance De Tissegrâce le Sam 15 Juil - 8:29

Aurmance
De Tissegrâce


Partie RP :


Prénoms : Aurmance Nelrine

Nom : De Tissegrâce

Âge : 37 ans

Race : Humaine

Classe : Pyromancienne (Mage)

Lieu de naissance : Ville de Lordaeron, les Royaumes de l'Est

Localisation actuelle : Nouvelle-Avalon, les Maleterres de l'Est

Motivation à rejoindre la Croisade Écarlate : Respecter la promesse faite à son père, consistant à anéantir le Fléau, chose qui ne la dérange absolument, bien au contraire.

Expérience dans la Croisade Écarlate ou autre ordre militaire : Aurmance a temporairement fait parti de l'armée de l'Alliance afin de vaincre le Roi-Liche. Suite à cela, elle se retire des rangs. Il est à noter que son expertise dans la magie et sur le terrain ne laisse pas à désirer, étant une Grande Pyromancienne.

Physique du personnage : Une beauté non pas unique mais qui peut tout de même attirer l'oeil de certains individus. Aurmance est une femme qui a surtout beaucoup plus de charme que de beauté en soi. Soignant énormément et régulièrement sa peau et son corps, elle est en excellente santé physique jusqu'à même paraître plus jeune que son âge. Son visage, dessiné en ovale, possède des traits assez fins. Cette Dame utilise visiblement un maquillage parfaitement adéquat pour sa teinte de peau, les couleurs chaudes et sombres se mariant bien avec elle. Quant à ses longs et beaux cheveux, eux, sont toujours bien coiffés et soignés jusqu'au bout.

Ayant perdu du poids dernièrement, elle est à présent un peu plus fine que la moyenne
.

Personnalité du personnage : De par sa gestuelle maniérée et son riche vocabulaire, nous pouvons tout de suite comprendre que ce personnage a grandi dans les sphères de la noblesse. Ainsi, elle acquiert une allure et une personnalité typique du noble. Se montrant très condescendante et orgueilleuse, la vision qu'elle a en dehors des moeurs de sa caste reste très étroite voire inexistante. Les quelques sujets d'exceptions qu'elle puisse accepter sont, comme le mot l'indique, d'une très grande rareté.

Comme pour la grande majorité des nobles humains, Dame De Tissegrâce inspire confiance : celle-ci est à la pointe de l'hypocrisie, défaut auquel très peu de gens de sa classe sociale échappent, étant presque considéré comme primordiale pour avoir la chance de vivre avec un minimum d'allégresse dans une telle société. Sachant cacher ses intentions, le voile illusoire que possède ce personnage est pratiquemment invisible.

Une femme visiblement très sérieuse mais de bonne compagnie et courtoise quand celle-ci est abordée comme il se doit. Dotée d'un bon sens de communication, les conversations à ses côtés peuvent sont – de manière générale – agréables. Discrète et gracieuse, Dame De Tissegrâce est loin d'être une commère, ne s'étalant pas sur tous les sujets de discussion possible.

Croyante mais pas pieuse jusqu'aux bout des doigts, celle-ci considère que tous ses malheurs sont des leçons envoyées par la Lumière, tandis que toutes les choses positives qui lui seront arrivées sont pour elle un cadeau de la Lumière. Ayant une grande foi dans cette religion et ayant fait par le passé promesse d'exterminer ses ennemis, Aurmance De Tissegrâce reste dévouée à anéantir toute trace du Fléau, sans aucune exception, sans aucune pitié
.

Connaissance : Alors que celle-ci vivait à Hurlevent, elle rencontre un ancien lieutenant de Lordaeron. Après une longue discussion, il lui annonce que la Croisade écarlate serait reprise en mains, et que ses territoires seraient reconstruits. En repensant à sa promesse faite à son père par le passé mais aussi surtout à l'activité financière qu'elle pourrait y lancer, Aurmance et la Maison Tissegrâce migrent à la Nouvelle-Avalon, en étant d'ailleurs parmi les premières maisons de noble à y emménager.

Réputation : Héritière de la Maison De Tissegrâce, cette Dame en est au jour d'aujourd'hui la matriarche.
Cependant, suite au massacre de la grande majorité du peuple lordaeronnais, la Maison rejoint la Nouvelle-Avalon, où ses affaires prospèrent grandement, apportant une aide précieuse à la ville depuis sa période de reconstruction, grâce à ses actions commerciales et financières.
Etant l'une des plus importantes Maisons de noblesse de la Nouvelle-Avalon et de la Main de Tyr, il est plus que possible que vous ayez entendu parlé de cette fameuse Maison.
Si vous êtes noble, haut gradé de l'armée, ou du clergé, il est fort possible que vous ayez rencontré l'un des membres de la Maison lors de bals, cérémonies, conseils ou salons littéraires (ces deux derniers concernent les nobles uniquement).

<Alors que vous entrez dans le bureau et que vous observez cette pile de lettres de motivation sur la table, c'est ironiquement vous qui commencez à vous démotiver pour les lire. Cependant, vous pouvez sentir une douce odeur de parfum, très léger et subtil, émanant de l'une des lettres. Vous la cherchez, vous demandant laquelle celle-ci peut bien être. Vous la trouvez et la tirez du lot. Très étrangement, aucune gravure ni inscription n'est visible sur le papier quand vous ouvrez la lettre. Ce n'est que quelques secondes plus tard que vous voyez des lettres apparaître, formées par magie arcanique. Quelle belle petite présentation que voilà. L'écriture est soignée, et le sceau des Tissegrâce est présent.>

Lettre de motivation à rejoindre la Croisade Écarlate


Cher Conseil écarlate,

À vous, je vous écris cette lettre de motivation pour rejoindre vos rangs.
Le Fléau nous a tous fait souffrir, fait pleurer, fait désespérer. Mais le jeu des sentiments n'est pas à l'heure du jour. Il est temps que les morts payent pour leurs crimes inhumains. Nous nous devons d'accorder à notre chère Azeroth une terre saine et pure. Accomplissons le désir de la Lumière, et coupons les mauvaises herbes à la racine.
J'ai longuement réfléchi à rejoindre votre ordre militaire, mais après tant d'années à contribuer à la restauration des villes écarlates et à leur santé économique et commerciale, je peux voir que maintenant, celles-ci se portent mieux, et que je peux tourner mon intention vers quelque chose de plus important encore.
Ainsi, je vous offre mes talents de Grande Pyromancienne en purifiant les âmes déchues et corrompues de ce monde au nom de la Lumière, au nom des Humains, au nom de la Croisade Écarlate. Et je ne me reposerai pas tant que je sais qu'il reste toujours des abominations dépourvues de tout sens vital debout. Je suis forte et ne peux être brisée.

Moi, Dame de la Cour royale de cette cité, portant le nom de Tissegrâce, décide de combattre aux côtés de la Croisade Écarlate pour assurer la sécurité et la prospérité de ce monde.

Mes salutations distinguées,
Aurmance De Tissegrâce.





Aurmance et le passé


Née dans la grande ville de Lordaeron, Aurmance Nelrine De Tissegrâce était destinée à devenir une femme de la noblesse digne de ce nom. Une longue et stricte éducation allait suivre durant toute son enfance et adolescence. Il n'était pas question de déraper. L'étiquette, l'attitude, le vocabulaire, la communication. Tout devait être appris, et il s'agissait d'être docile si l'on ne voulait pas rencontrer de quelconques problèmes. Lentement, Aurmance acquiert une personnalité de noble. Et si elle voulait vivre sainement sur le plan émotionnel et sociale, il valait mieux pour elle de se faire sage, patiente, et hypocrite. C'est ainsi que marche cette classe sociale, basée sur la prétention et le pouvoir. Il fallait se faire bien voir, pour être accepté dans ce genre de société remplie de faux visages.
Les bonnes affaires, ce sont aussi via les alliances que nous les faisons. Alors à quinze ans, Aurmance subit un mariage arrangé. Un noble qui avait vingt ans de plus qu'elle, prénommé Vakarin De Belespoir. « Un vrai sot, » disait Aurmance à sa mère, « et un vrai pervers, cela va de soi. ». Nulle est la nécessité de détailler la relation et la vie qu'ils entretinrent tous les deux, si ce n'est que pour dire qu'Aurmance n'était dans tous les cas non consentante. La seule chose pouvait réellement combler le manque de bonheur que ressentait la jeune fille était bien l'apprentissage des Arcanes. Elle se dit que cette vie resterait ainsi et qu'il valait mieux s'y habituer le plus tôt possible.

Mais ce ne fut pas le cas. Bien des années plus tard, alors que la famille De Tissegrâce était en voyage aux Pins-Argentés dans le but de rencontrer de bons amis pour un thé, l'on entendit au loin les cloches des cathédrales, plus au nord du royaume, et les cors de guerre retentirent. Instinctivement, le père d'Aurmance ordonna au conducteur d’accélérer la cadence du carrosse afin de fuir à tout prix le danger. La mère commençait à devenir nerveuse, la fille ne comprenait pas à quel point le degré de la situation était élevé, et les frères et sœurs de celle-ci également. Les chevaux allant trop vite, une roue du carrosse finit par rompre, le véhicule est tombe à la ramasse. Des abominations volaient et courraient dans leur direction, au loin. Les parents ne perdirent pas de temps à se demander quoi faire et firent leurs adieux à leurs précieux enfants. Un au revoir, pour la dernière fois. Sa mère lui légua son grimoire qu'elle portait sur elle comme héritage, avant qu'elle n'endorme Aurmance à l'aide d'une étrange poussière, et ce sans que celle-ci ne puisse contester.
Se retrouvant bien après à Austrivage, la jeune Aurmance apprend la mort de ses parents, et la disparition de son mari, et quelques membres de sa fratrie.

Des années passèrent encore, la jeune Tissegrâce continuait son apprentissage dans la magie, devenant une mage, officiellement. Sa vie reprenait à Hurlevent, malgré le fait qu'elle revenait régulièrement aux Contreforts de Hautebrande pour attaquer le Fléau et défendre le peuple. Mais un jour, lors d'une nuit de repos pour les combattants, Aurmance fit une rencontre particulière. Un assassin Réprouvé, caché dans les ombres. Une aura émanait autour de celui-ci, montrant qu'il n'arrivait pas à la maîtriser. Sans oublier cette odeur de mort et de pourriture qui était infecte. De Tissegrâce suivit cette présence magique qu'elle ressentait, pour ensuite abattre un éclair des arcanes une fois que l'aura resta immobile, confirmant le fait que le Réprouvé ne bougeait plus. Son attaque le surprit grandement, alors déstabilisé, perdant ses lames. Il lève les yeux en l'air, observant Aurmance et haussant les sourcils :

« _Réprouvé : Aurmance, ma chère... est-ce réellement vous ?
_Aurmance : Vakarin, c'est vous ? dit-elle en le reconnaissant, écœurée.
_Vakarin : Oui, c'est moi.. Écoutez, nous ne somme point obligés de se battre...
_Aurmance : Bien sûr que si. Avez-vous vu ce que votre immonde nature a engendré ? Regardez Lordaeron en face, de grâce, prête à l'abattre.
_Vakarin : Si seulement vous saviez ce qu'est ce sentiment de ne pas être ce que nous souhaiterions être...
_Aurmance : Ne faites pas le sot plus que vous ne l'êtes, vous savez que je connais ce sentiment.
_Vakarin : Alors épargnez-moi... »

Aurmance songea un très court instant. Elle fît un bref mouvement de bras, dégageant une petite fumée arcanique qui se déposait au sol et sur les dagues qu'elle comptait lui redonner. Le Réprouvé s'approche, faisant une rapide accolade. Alors que celui-ci monte lentement ses armes au dessus du dos d'Aurmance; celle-ci glousse :

« Vous pensiez réellement que je serai aussi crédule ? Ironie du sort, vous vous êtes montré bien naïf de croire cela. »

La poudre arcanique posée sur les coutelas prend visiblement effet, alors qu'elles commencent à brûler intensivement le mort-vivant,  celui-ci se retirant de l'accolade et lâchant de nouveau ses poignards pour regarder ses mains rongées par le feu. Aurmance débute une incantation, immolant lentement l'assassin, mais s'assurant qu'il agonise.

« Vous avez abusé de moi. Vous m'avez menti. Vous avez insulté ma personne. Vous avez été répugnant, Zakarin De Belespoir. Ignoble. Monstrueux.. Vous êtes ... dégueulasse, osant donc dire un mot qui échappe à son vocabulaire commun, ne pouvant s'en empêcher.
Ah, ce que vous étiez fier et narcissique, quand vous faisiez une soi disante "belle affaire". Vous auriez ouvert les yeux, et vous auriez remarqué que les échanges étaient largement en faveur de l'autre. Mais il vous suffisait de négocier quelques peu pour croire que faisiez bon noble.
Après tout ce temps, pouvez-vous maintenant comprendre pourquoi j'ai gardé mon nom de jeune fille, ainsi que mon appartenance à ma Maison d'origine. Vous êtes sot et incapable, Zakarin, et étiez probablement en train de causer la perte de votre famille. Dans la mort, c'est la paix qu'ils trouveront... loin de vous.
À présent, regardez-vous, misérable. Êtes-vous toujours fier ? Êtes-vous toujours beau ? Êtes-vous fort ? Vous n'êtes devenu qu'un pion parmi tant d'autres. Le Roi-Liche n'a que faire de vous. Et après tout, pourquoi le ferait-il ? Vous avez tant fuit la guerre, tel un lâche que vous êtes, qu'en réalité vous lui seriez d'aucune réelle utilité. Vous avez la Peste dans vos veines et dans vos os.  Mais au final, ça n'a jamais réellement changé. À présent c'est physique, aussi, voilà tout.
Pourrissez en Enfer, tel est votre réel destin de chien...
À présent... BRÛLEEEEZ ! » cria t-elle alors que ses yeux crachaient des flammes, provoquées par une forte intensité de magie arcanique. Zakarin Belespoir hurle comme nulle créature hurla auparavant, explosant dans une gerbe de feu.

(Le côté futuriste de l'armure et les cheveux enflammés ne sont pas à prendre en compte.)

Ainsi, l’Œil de Braise était né; depuis cette nuit, Aurmance ne voyait qu'une seule façon d'éradiquer le Fléau : par le Feu.

(Ce petit texte servait principalement à expliquer le titre que l'on donne à Aurmance. Bien évidemment, son histoire entière en dit bien plus sur elle et sur sa personnalité.)

Partie HRP :


Pseudo IG : Aurmance@KirinTor


Expérience en jeu de rôle : J'ai commencé le roleplay il y a 4 ans sur WoW, et j'en ai également fait plus tard sur GW2. Je ne suis pas quelqu'un de très cultivé au niveau du lore, mais quand il s'agit d'un sujet qui concerne mes personnages RP j'y fait très attention.


Motivation HRP : Pour des raisons qui me sont propres, je me vois obligé de faire une pause avec ma guilde officielle sur le serveur du Culte de la Rive noire pour m'aider à respirer IRL et IG. Pause qui sera d'ailleurs probablement courte d'un mois minimum, mais nécessaire. De plus, mes personnages sur le Culte commencent à se faire vieux et à me lasser, il me faut du temps pour réfléchir à ce qui leur arrivera dans le futur, soit très probablement l'envoi au placard. Je rejoins donc durant ce temps là le serveur du Kirin Tor, à la recherche d'une atmosphère différente en RP, de joueurs différents, et avec la possibilité de créer des personnages frais.
En ce qui concerne votre guilde, c'est un ami qui m'en a parlé – et qui compte d'ailleurs prochainement postuler ici avec sa prêtresse ou sa paladine. Comme le RP écarlate m'a toujours légèrement intrigué, j'ai décidé de postuler chez vous. De plus, vous avez l'air sérieux, et c'est un point important.



Disponibilité : Étant en vacances d'été,  je suis disponible chaque jour. Cependant, à partir de septembre, je ne pourrais que le vendredi et le samedi. Éventuellement le dimanche, si du RP se fait avant 21h.

Connaissances : Personne.


Autres informations : Je tiens donc à rappeler que mon passage dans cette guilde est très possiblement temporaire ou du moins que ma présence sera beaucoup moins importante au fil des mois. Tout dépend des mes envies, très honnêtement.

EDIT : Je tiens à vous signaler que la charte est inaccessible aux nouveaux inscrits. J'ai n'ai pas pu la lire, mais connaissant tout de même les règles de respect d'une société, c'est comme si je l'avais lu. Et bien sûr, j'en accepte les termes.


Dernière édition par Aurmance De Tissegrâce le Dim 16 Juil - 0:38, édité 6 fois
avatar
Aurmance De Tissegrâce

Messages : 2
Date d'inscription : 12/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Aurmance De Tissegrâce

Message par Aurmance De Tissegrâce le Dim 16 Juil - 0:23

Navré du double-post (l'autre a été supprimé pour faire moins tâche), j'ai encore fait quelques dernières retouches. Voici l'historique entier :

• Ajout d'images.
• Modification de l'histoire d'Aurmance (scène entre Zakarin et celle-ci).
• Ajout d'une autre phrase pour la partie "Réputation".
Très légères retouches au niveau de la lettre de motivation.

En espérant que ma fiche vous plaise. :)
avatar
Aurmance De Tissegrâce

Messages : 2
Date d'inscription : 12/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Aurmance De Tissegrâce

Message par Thomas Wolsey le Dim 16 Juil - 17:47

Bonjour Aurmance. Pour commencer, je tiens à te féliciter pour cette magnifique candidature, qui est passionnante à lire. Ayant discuter avec toi concernant ton personnage dans sa futur place dans notre guilde et ayant fixé un rendez-vous pour ton intro rp. Je te souhaite tout simplement la bienvenue parmi nous ! ; )
avatar
Thomas Wolsey
Grand Inquisiteur

Messages : 76
Date d'inscription : 17/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dame Aurmance De Tissegrâce

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum