[Event du 29/03/2017] Le retour de la Pitié de L'Inquisition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Event du 29/03/2017] Le retour de la Pitié de L'Inquisition

Message par Tristeult le Mer 19 Avr - 10:19

  L'amiral Newgate commence perdre patience. Cela fait longtemps qu'il se trouve bloqué dans son bureau de la Nouvelle-Atreval, et sa principale occupation est d'éviter les nombreux débris qui, tombant du plafond délabré de la forteresse, menacent sans cesse de lui éclater le crâne. Les vivres commencent à manquer fortement, et plus d'effort fut fournit ces derniers jours pour remettre en ordre les forces désorganisées et indisciplinées de l'assaut écarlate que pour remplir le garde-manger du bastion. Le peu de ressources qu'ils avaient pu garder de leur arriver avaient majoritairement servi à réparer le port et ses pontons, et l'autrefois magnifique forteresse écarlate n'était composée que de ruines aujourd'hui. Il n'avait toujours pas de nouvelles du capitaine Bullocks et de son navire, qui aurait du être de retour depuis déjà bien des jours, et il craignait que des complications à la Main de Tyr l'avait empêcher d’appareiller. Mais alors qu'il ruminait ses noires pensées, seul dans son bureau, quand il entendit en dehors une forte agitation. Depuis sa fenêtre, il aperçut au loin un groupe de croisés se diriger vers le port.


                                                    Croisés, attention à ne pas vous fouler les mollets
                                                         

  Le sergent Keeshan était à la tête du peloton écarlate, avec l'agent de l'ombre Varon, premier à avoir entendu au loin la clameur des combats. le croisé Fortesque les suivait au loin, toujours près à pénétrer de sa longue épée des victimes non-consentantes, et l'arcaniste Stenford traînait le pas, peu habitué à la course en robe. Mais en bas ne s'offrait à la vision du groupe qu'une épaisse brume, couvrant la totalité du port et ses environs maritimes d'un opaque écran grisâtre. Les bruits du combat cependant, par leur puissance, laissait supposer que ce n'etait pas une simple petite bataille qui les attendait de l'autre coté, mais un véritable conflit opposant de nombreuses personnes. Quant à savoir qui étaient les alliés et qui étaient les ennemis, nul ne pouvait le savoir. N'écoutant que son courage, Keeshan s'enfonça dans la mystérieuse brume, suivi de peu par le reste du groupe. Le bruit de ses pas atténué par le bois humide lui donnait une bonne idée de sa position, mais un violent et soudain mouvement de brume l'alarma. Se baissant juste à temps, elle put apercevoir un immense fer de hache fendre la brume au dessus de sa tête, tandis qu'un grognement déçu s'échappa d'une imposante forme brumeuse située juste devant elle : un puissant et monstrueux Kvaldir la regardait, les yeux emplis de rage, alors que les deux adversaires reprenaient leur garde, près à l'affrontement.


                      Une caméra avec une glace anti-brume fut utilisée pour capturer ce moment historique
                                                       

  La croisée eut le temps d'échanger quelques passes d'armes avec la guerrier pourri par les vers avant que ses coéquipiers la rejoignent. L'agent Varon fut le premier à s'élancer vers le monstre, lames au clair, mais le brouillard l'empêcha de détecter le puissant pied dont le coup l'envoya s'écraser sur une sorte de rempart de bois avant de tomber dans les eaux glacés. La résonance avertit chacun qu'un bateau était amarré jusqu'à coté d'eux, et que ses occupants livraient bataille avec les amis de la brute pourrissante. Alors que Fortesque fonçait aider Keeshan à tuer le Kvaldir qui les empêchait de passer, Stenford, ravi de cette dernière découverte, commençait déjà de compliqués calculs pour se téléporter sur le bateau malgré le brouillard. Varon en eut bientôt marre de barboter, et remonta sur le ponton à temps pour voir Keeshan, qui avait subi déjà quelques coups, achever le Vrykul dont les intestins eurent vite fait de se liquéfier, ne laissant au sol qu'un mélange d'algues et de crustacés,que l'on pouvait aussi bizarrement trouvé recouvrant le croisé Fortesque, dont la mine déconfite en disait long. Après une longue concentration, Stenford murmura quelques incantations arcaniques, avant de se retrouver directement sur le bateau. D'abord fier de lui, il déchanta rapidement en voyant la croisée Keeshan et son regard noir, déjà bien devant lui au prise avec un nouveau Kvaldir, épaulée par les deux autres membres. Sur le pont du navire, enveloppé de brume, le spectacle était effroyable. Des cadavres de marins gisaient un peu partout, ainsi que des flaques muqueuses et malodorantes, et c'est tout un équipage de monstres qui massacraient de nombreux marins peu expérimentés. Ceux ci étaient d'ailleurs bien ravi de retrouver la protection des croisés, qui, avertis, sortaient petit à petit de la cale, mené au front par un croisé rapide, muni d'une grande lance de combat : le croisé Narthborn

                                                             La "fine équipe" à la rescousse
                                                   

  Les rangs des croisés se reformaient, les assaillants puants étant désormais encerclés. Les marins commençaient à se retirer, emmenant les blessés dans la cale, tandis que le croisé Northborn les défendait, repoussant avec une extrême difficulté un imposant adversaire muni d'un crochet. Chaque coup manqué du croisé le recouvrait peu à peu des algues qui constituées son adversaire, le mettant dans un état qui fut peu à peu celui de chaque fiers croisés, tant leurs adversaires étaient aguerris. En haut du bateau, le capitaine Bullocks, fusil à la main, tirait sur chaque Vrykul qui osait s'approcher de trop près de son poste, les algues constituant un faible résistance face aux balles, mais passait le plus clair de son temps à hurler des ordres aux matelots afin de contenir la situation. La "Pitié de l’Inquisition" n'était d'ailleurs pas le seul bâtiment écarlate à être attaqué au même moment car, un peu plus loin dans le brouillard, la voix de la célèbre capitaine de la Serre s'entendait, alors que son équipage et les croisés à bord de son bâtiment tentaient leur mieux pour régler leur problème d'invasion. Ce fut donc un honteux hasard si, les vrykuls tombant peu à peu, un puissant son de corne se fit entendre, avant qu'un Kvaldir, dont la taille laissée supposer qu'il s'agissait du chef de l'assaut, s'écrasa en plein milieu du bateau de Bullocks, sous les yeux ébahi des croisés et des marins.
          
                                                    Il était déjà pas très beau de son vivant...
                                                                    

  Le combat fut intense, mais peu glorieux. En effet, esquivant sans difficulté les nombreux coups des croisés, s'amusant par la suite à la saisir un par un afin de les balancer sur les autres. La première a en faire les frais fut le sergent Keeshan, dont la rage meurtrière n'avait pour équivalent que son amour pour les fruits de mer, tant elle aimait raté ses coups pour s'en recouvrir, et qui finit par faire un rigoureux câlin à Fortesque, qui n'avait pas vraiment l'habitude d'être la victime non-consentante. Revenant à la charge, la lance en avant, Narthborn fut bien surpris quand le vrykul l'arrêta nette, secouant ensuite la lance dans tous les sens jusqu'à ce que les muscles du croisé cèdent, et qu'il finisse la tête la première dans le ventre du capitaine Bullocks qui, bien qu'il n'en avait pas envie, n'avait même pas eu le temps de recharger ses armes. Désespéré devant une telle situation, l'arcaniste Stenford tenta de réfléchir à une solution. Mais, Le vrykul que nul ne pouvait arrêter se rapprochant dangereusement de lui, il fut pris de court, et cria des paroles incompréhensibles. Le chef kvaldir commença à hurler, son corps commençant à se détériorer, à se défiguré, et il disparut un instant dans la brume. Ce qui en ressortit arracha un sourire au mage, il avait réussi là où ses compagnons guerriers avaient échoué : devant lui, un immense poisson barbotait sur le pont, paniqué.


       Bon, il faut l'imaginer un peu plus grand, un peu plus menaçant, et un peu plus... épique, vous voyez?
                                                                       

  Le mage était fier, son sort de métamorphose avait fonctionné à merveille. Devant lui gisait un imposant ennemi inoffensif et désabusé. Il se surpris même à sourire. D'ailleurs, il s'apprêtait à éclater de rire, quand l'immense poiscaille pris appui sur le pont, sauta, et envoya un coup de queue d'une puissance monstrueuse dans la tête de Stenford, qui alla s'éclater un peu plus loin sur le navire, le choc l’assommant directement, devant le regard horrifié des croisés. Keeshan et Fortesque se relevèrent, et chargèrent l'imposant menu gastronomique ambulant, mais furent incapable de lui porter le moindre coup, esquivant avec difficulté les coups de queue de leur adversaire. Mais du haut du navire, un cri fendit le tumulte. Le croisé Narthborn s'était relevé, et profitant de sa hauteur, sauta sur le poisson, le transperçant de sa lance. Mais l'habitant de la mer avait les écailles dur, la chair solide, si bien que le croisé se retrouva coincer à faire du rodéo sur un ignoble poisson massacrant ses amis. Quand soudain, un autre cri se fit entendre. Le capitaine Bullocks, s'étant aussi réveillé, avait le visage vert de peur, et criait comme une fillette, pointant la monstruosité aqueuse du doigt. Blafard, il sortit son fusil, qu'il déchargea sur le poisson, peu inquiet par la présence du croisé au dessus. Malgré la taille de la bête, la première balle le manqua, laissant au passage une petite cicatrice sur la joue de Narthborn, terrifié. Les deux autres qui suivirent ne ratèrent pas leur cible, paralysant la poiscaille qui ne put plus se défendre face au assaut des croisés, qui l'achevèrent rapidement. La bataille était enfin terminée.
Tandis que la brume se dissipait, dévoilant une véritable hécatombe sur les deux navires, les croisés pourchassaient les fuyards, et les marins encore valide emmené les blessés se faire soigner par les prêtres de la Nouvelle-Atreval. Disposant enfin d'un pont en bon état, les vivres et munitions purent enfin être déchargés, apportant réconfort et espoir dans le cœur de chacun. Conformément à leurs souhaits, les marins morts au combat ne virent pas leurs cadavres brûler, mais précipiter au cœur de la mer, témoin de leur sacrifice héroïque. Le sergent Keeshan et le capitaine Bullocks se dirigèrent vers le bureau de l'amiral pour y faire leur rapport.
              
                  L'odeur de poisson et de la mer ne semble qu'une maigre gène dans ce bureau délabré
                                                                                          



  Après un rapide état des faits de la part du sergent, expliquant le nombre de morts et de blessés à l'amiral, elle se retira, laissant les deux marins face à face. En effet, une fois l'inventaire des fournitures ramenées de la Main de Tyr, l'amiral s'étonna du peu que les deux navires avaient été autorisé à amener. Il comprit bien vite en entendant les explications de Bullocks. La mission principal de la croisade écarlate, selon le grand commandant Tenwyn, était de d'abord sécuriser Lordaeron, et il ne pouvait se permettre d'envoyer une partie de ses troupes sur le continent glacé. Quand au soit disant retour de Naxxramas, si l'amiral voulait que le Haut-conseil s'intéresse réellement à ce problème, il faudrait que Newgate ramène des preuves. La Nouvelle-Atreval était loin d'en finir avec tous ses problèmes...

Tristeult

Messages : 3
Date d'inscription : 26/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum