Asthero Amhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Asthero Amhal

Message par Asthero Amhal le Sam 7 Jan - 1:29

Asthero Amhal



  • Prénom: Asthero
  • Nom: Amhal
  • Surnom:
  • Classe ou Métier : Paladin
  • Sexe : Masculin
  • Guilde ou Organisation : La Croisade Ecarlate
  • Résidence: 6 Rue du Pont, Hurlevent
  • Lieu de naissance: Carmines
  • Age: Trente-trois années
  • Race: Humain
  • Famille: Elana Lamedesang (Ex-femme) - Maiwene Amhal (Fille) - Victor Amhal (Frère) - Edward Amhal (Frère)
  • Amis:
  • Ennemis:
  • Adore: Lui-même, la Lumière
  • Déteste: La Horde.

Description Physique
Asthero est un homme banal d'apparence. D'abord, ce dernier est d'une taille tout à fait normale, avoisinant le mètre quatre-vingt, tout en restant légèrement en dessous. En entamant déjà la trentaine, il s'est doté de quelques plis au niveau de ses yeux bleu. Son regard, d'ailleurs, est incisif, toujours très sérieux et lui procure un charisme important. Ses tempes grisonnantes contrastent avec le reste de ses cheveux châtain, toujours coiffés selon la mode.
La carrière militaire d'Asthero lui a permis de se bâtir une solide silhouette. Sa musculature est comparable à celles des meilleurs soldats d'Hurlevent et témoigne largement de ses capacités physiques. On lui confierai une épée sans réfléchir. Ayant été un leader sur le terrain durant des années, Asthero a la voix puissante, qui porte sur des dizaines de mètres. Il sait se faire entendre distinctement.
Autrefois toujours en uniforme et tenue de combat, il porte aujourd'hui des costumes d'apparat très couteux. Les matières sont toujours d'une grande qualité. Il n'hésite pas non plus à porter son attirail d'ingénieur, ce qui lui donne un look étrange, mêlant classe et ingénierie.



Actuellement
Asthero est actuellement de retour au Monastère Ecarlate en Lordaeron.
Résumé de son histoire


Asthero Amhal naît à Hautelys, dans les Carmines, dans la maison familiale en l'an 3. Issu d’une famille faisant partie de la noblesse du royaume et dont la présence dans les Carmines est attestée depuis des lustres, il est le troisième enfant de Charles Amhal, conseillé à Comté-du-Lac. Son prénom, lui est donné en mémoire d'un oncle mort, noyé dans le Lac Placide.

Plus tard, Charles Amhal est élu représentant de la noblesse des Carmines pour la Maison des Nobles à Hurlevent. En cette qualité, il part pour la capitale, laissant ainsi la gérance du domaine d'Hautelys à sa femme.
À cette occasion, Charles fait obtenir une bourse pour faire entrer son troisième fils, Asthero à l'académie militaire de Hurlevent, ses frères aînés étant destinés à suivre d'autres carrières.

En ayant passé ses premières années d'étude à l'Académie Militaire de Hurlevent, Charles Amhal avait eu le temps de faire les démarches pour faire suivre à son fils la voie des paladins, ces nouveaux guerriers lumineux qu'on envoyait au front.

Asthero devient donc l'écuyer d'un dénommé Karanhomir, dans l'abbaye Comté-du-Nord, en Elwynn. Il va y rester cinq ans. Le garçon n’aura pas été très apprécié de ses formateurs notamment à cause de son esprit rebelle et ses convictions très extrémistes. Il montre déjà une propension à l’art du commandement, en organisant des jeux militaires dont il prend la tête. Une bataille d'épée en bois, qu'il avait mené fait partie de ses souvenirs les plus plaisants.

En l'an 20, alors âge de dix-sept années, il participe à la Troisième Guerre, affecté dans les rangs de la Main d'Argent. On dit de lui qu'il est un bon stratège, un bon combattant. Mais encore une fois, ses propos sont extrémistes. Asthero devient donc un partisan d'Abbendis plutôt que de Mograine. Il approche la Croisade Écarlate, qu'il rejoint aussitôt, il se met à porter le rouge en Lordaeron.

Durant près de neuf ans, jusqu'aux évènements du Norfendre, Asthero sera resté au sein de la Sainte Croisade Ecarlate,  embrassant leur doctrine.
Outre sa carrière, il rencontre Elana Lamedesang par hasard, une histoire commence entre-eux alors qu'Asthero est au front, en Lordaeron.

En l'an 29, Asthero est fait membre de l'Assaut Écarlate.
Alors que débute la guerre du Norfendre, il est envoyé au front au sein de la Croisade d'Argent nouvellement formée et à laquelle il n'adhère pour rien au monde. Il hait profondément Fordring et ses idées.
Malgré tout, les Écarlates ont donnés pour mission à Asthero de surveiller et d'espionner les agissements de cette nouvelle faction d'argent.
A la fin de la campagne du Norfendre, la faction écarlate tombe en ruine. Asthero termine la guerre au sein de la Croisade d'Argent, à la tête du Régiment Turalyon qu'il mènera durant trois ans avant de définitivement quitter les argentés.

Suite à la guerre du Norfendre, Asthero ayant déserté la Croisade d'Argent, se concentre alors sur sa vie personnelle, en s'impliquant d'avantage dans l'ingénierie. Il devient alors le père de Maiwene Amhal.
Après des années de vies communes, il se sépare d'Elana Lamedesang.
Particulièrement morne, apathique et antipathique, Asthero passera le plus clair de son temps enfermé dans le manoir familial dans les Carmines. On ne verra que très peu l'homme jusqu'en l'an 34.

Suite à cette période de non-activité, il refait surface en côtoyant les milieux aisés de la noblesse Hurleventoise, il passe le plus clair de son temps à séduire les jeunes héritières, à se lancer des fleurs et à boire avec excès. Il reste toutefois en contacte avec les survivants de la Croisade Écarlate, avec qui il participe à quelques sommets et réunions diverses.
En l'an 37, il regagne mystérieusement le Monastère Ecarlate.

Note HRP

Thème musical


Dernière édition par Asthero Amhal le Lun 31 Juil - 18:26, édité 2 fois
avatar
Asthero Amhal

Messages : 4
Date d'inscription : 10/09/2016
Localisation : Lordaeron

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Asthero Amhal

Message par Asthero Amhal le Mar 10 Jan - 10:33

Chapitre I


Jeunesse

Entre la Seconde et la Troisième Guerre et après avoir été brièvement au sein de l'Académie Militaire de Hurlevent, le jeune Asthero Amhal avait gagné Comté-du-Nord pour y devenir l'écuyer d'un dénommé Karanhomir.
Karanhomir était un paladin juste, vindicatif et inflexible. Il représentait un modèle solide sur lequel s'appuyait le jeune écuyer.
Asthero restera cinq ans au sein de l'Abbaye de Comté-du-Nord. Il n’avait pas été très apprécié de ses formateurs notamment à cause de son esprit rebelle et de ses convictions très extrémistes et racistes. Selon Karanhomir, Asthero était un jeune turbulent, instable et trop ambitieux. Néanmoins il montrait déjà une propension à l’art du commandement, en organisant des jeux militaires dont il prenait généralement la tête.
En effet, le jeune écuyer s'abreuvait jours et nuits de traités tactiques et stratègiques, il mènait de petites batailles forestières contre ses condisciples.


La Troisième Guerre

Lorsque la Troisième Guerre éclata, Karanhomir et Asthero furent envoyés au front en Lordaeron. Le jeune homme n'avait alors que dix-sept ans.
En ces temps sombres, Lordaeron connaissait un véritable chaos. La Peste se répandait sur les royaumes tandis que les morts se relevaient pour combattre les vivants.
Le phénomène était inédit, on les appelait les non-morts, puis ils prirent le nom de Réprouvés.
Les champs de batailles furent atroces, sitôt qu'on perdait un ami, on finissait par le combattre. Ceux qui autrefois étaient nos alliés, nos proches, se relevaient pour vous tuer.
N'étant qu'un très jeune adulte, Asthero deviendra un homme dans les combats. Il laissera à tout jamais son enfance sur les champs d'honneur. Et dès lors, nourrira une haine sans faille envers ces Réprouvés.
Karanhomir avait fini par disparaitre dans une nuée d'abominations sans nom.

Lors des sommets organisés par les grands paladins de l'époque, Asthero se surprenait souvent à partager les ambitions et les idées d'un certain Abbendis.
La Croisade Ecarlate fut créée peu de temps après, et rassemblait déjà un grand nombre d'adeptes et de croisés. Parmi eux, Asthero.
Le jeune homme n'était alors pas tout à fait formé, il conservait certaines lacunes. A cette époque, et depuis la mort de son instructeur, il était devenu plus réservé.
En tant que paladin en devenir, le jeune Amhal avait naturellement été placé au sein du Monastère Ecarlate.


Le Monastère Ecarlate

Asthero y était entré dans le courant de l'an 20 et n'en était ressorti qu'en l'an 29.
Cette époque au sein du Monastère a été vécu le jeune homme à la fois comme un traumatisme et comme une aubaine.
Les premiers mois furent les plus douloureux, le temps sûrement de s'accoutumer aux pratiques sanguinaires et sadiques de l'inquisition et du clergé en charge du bâtiment.
Lorsqu'une posture, un geste de combat n'était pas adapté, pas assez précis, le son du fouet retentissait dans les cloîtres. Plusieurs écuyers et jeunes paladins prenaient alors un coup mémorable.
Lorsqu'une parole, un texte religieux n'était pas appris, la même punition tombait.
Lorsque des fautes morales, des manquements au code, et des écarts dans l'idéologie écarlate se faisaient savoir, la mort semblait être la meilleure sanction possible.
Une fois les trois premiers mois passés, les postures étaient bonnes, les textes étaient appris, les discours et l'idéologie étaient en place dans les têtes.
La rigueur et l'ambiance du Monastère faisaient en sorte que chacun des jeunes paladins donnaient le meilleur d'eux même, que ce soit sur un terrain d'entrainement ou pas.
On entendait toutes sortes d'histoires sordides, sexuelles...

Asthero s'était rapidement accoutumé à la Sainte Croisade et n'avait pas tardé à devenir un paladin formé. En quatre ans, il avait achevé sa formation. Lors d'une cérémonie, il avait officiellement pris le rouge, et on avait fait de lui un véritable croisé écarlate.
Les cinq années restantes, Asthero avait pris du grade, il était devenu le responsables de quelques groupes qu'il entrainait. L'instruction semblait lui plaire plus que les patrouilles.
Il avait pu participer à quelques assauts donnés par la Croisade sur des campements réprouvés.
Malgré les efforts et l'ambition du jeune homme, il ne fut jamais nommé à un poste bien important. On lui avait toujours octroyé une confiance sans faille, et l'on reconnaissait ses talents pour la stratégie et le combat, mais jamais il ne fut plus qu'un simple croisé.
Cet échec était vécu comme étant un véritable traumatisme pour Asthero. Il voulait plus.

Lors de sa dernière année au Monastère, Asthero n'était plus tout à fait un jeune homme déjà. Du haut de ses vingt-six ans, il devait à présent pérenniser l'avenir de la Croisade.
Chose qu'il avait fait dans le courant de l'an vingt-neuf avec une jeune femme de Lordaeron aujourd'hui remariée et plutôt renommée en Hurlevent. L'histoire fut intense mais brève.

C'est à la fin de l'an 29, lorsque l'Enclave Ecarlate et la Nouvelle-Avalon furent détruites qu'Asthero était parti pour le continent gelé du Norfendre avec pour mission d'infiltrer la Croisade d'Argent nouvellement formée.
avatar
Asthero Amhal

Messages : 4
Date d'inscription : 10/09/2016
Localisation : Lordaeron

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum